Internship in Pennsylvania (USA)

Stage de 5 mois aux USA, en Pennsylvanie à Reading (1h30 de Philadelphie, 3h de New York City) dans le cadre de mon Master en Gestion Industrielle / Management des opérations.

mercredi 9 juillet 2008

MONTREAL (QC CANADA) - DAY 1

montreal_skyline4

MONTREAL (QC CANADA) - PART 1

En ce weekend de l'Independance Day, weekend attendu par des millions d'américains, nous décidons de partir à l'assaut du Canada pour la visite de Montréal.

Sans plus attendre, voici quelques informations sur l'Independance Day. Et oui me direz vous, qu'est ce que l'Independance Day?

  • Independance Day selon Wikipedia :

La Déclaration d'indépendance est un texte politique par lequel les Treize Colonies britanniques d'Amérique du Nord ont fait sécession du Royaume-Uni, le 4 juillet 1776. Ce texte est marqué par l'influence de la philosophie des Lumières et tire également les conséquences de la Glorieuse Révolution de 1688 : d'après les abus constatés, les délégués des colons estiment qu'ils ont le droit et le devoir de se révolter contre la monarchie britannique (en fait, le parlement britannique qui a voté les lourds impôts et taxes frappant les colonies). Depuis, le 4 juillet est devenu la fête nationale des États-Unis : l'Independence Day (jour de l'Indépendance en anglais).

Article original Wikipedia : Independance Day

Par conséquent, nous disposons d'un weekend de 4 jours (Jeudi 3, Vendredi 4, Samedi 5 et Dimanche 6 Juillet 2008) d'où notre visite programmée pour Montréal. Et oui, 15h de route A/R, ça reste délicat sur 2 à 3 jours.
Anne Laure, une amie, m'a gentiment proposée de profiter de son appartement à Montréal pour le weekend. Je la remercie à nouveau par le biais du blog.

Voici le trajet suivi pour nous rendre à la seconde plus importante agglomération du Canada :

Trajet4_7h19_431miles
Départ : Horsham (Pennsylvanie)

Arrivée : Montréal (QC - Canada)

  • Trajet aller - Part 1 :

Départ mercredi 2 Juillet 2008 aux alentours de 20h30 (de souvenir, car ça remonte déjà à la semaine dernière).
Cette fois-ci, Adrien doit conduire durant la totalité du trajet. Une nouvelle fois, avec cette contrainte d'assurance, il nous est impossible de partager la conduite.
Le trafic est assez soutenu, nettement plus que durant nos précédents weekend. Cela ne nous étonne guère, les américains sont en "Vacances", il s'agit là "Du weekend" de l'année, celui qu'ils attendent impatiemment.
Après bien 4h de route et quelques dizaines de tracks Jazzy/Pop/Rock/Electro/Blues plus tard... la fatigue intervient à vitesse grand V.
Traversant quelques semblant de "patelins" calmes à souhait et passant devant de nombreux Motel, nous nous arrêtons, lessivé, les yeux luttant pour rester ouverts.
Aucune idée d'où nous nous trouvons. Honnêtement, ce n'est pas vraiment ce qui nous intéresse. A la louche, je dirai que nous sommes vers Glenn Falls, à plus ou moins 100 miles près!

  • Motel in Glenn Falls (approximativement) :

Nous stoppons la route à un premier motel : $80 la chambre pour un queen size bed + taxes.
Aux USA, lorsque l'on trouve quelque chose cher, cela signifie qu'il y a possibilité de trouver moins cher ailleurs (dixit Alain). Essayons, 0.5 miles plus loin, nouveau Motel surveillé par ses nombreux lutins dans le jardin. "Toc toc"... Re "Toc toc"... Une silhouette se dessine à travers la porte. 1h du matin, je l'ai réveillé, c'est certain. L'homme m'ouvre, je lui explique que nous cherchons une chambre pour la nuit : $80 pour un queen size bed taxes incluses, c'est guère mieux.
Je blablate 30s, malgré les yeux entrouverts : $69.90 pour deux queen size bed taxes incluses. Ça ira bien pour ce soir, la fatigue m'arrête là.
1h du matin, la lumière s'éteindra à ce moment là.

... ZzZ ZzZ ZzZ ...

  • Douane Canadienne :

7h30, une nouvelle journée commence, ou tout du moins continue. Une douche rapide et 8h nous reprenons la route, Garmin toujours aussi efficace.
La faim me prend littéralement vers 10h, comme très souvent je m'aperçois ces derniers temps.Nous ne sommes plus très loin de la frontière apparemment. Tiens, il suffit que je dise cela pour que l'on aperçoive le panneau "Douane à 5 miles".
Nous attendons bien 20mn avant de passer devant le Monsieur pas gracieux, le premier contact avec l'accent canadien nous surprend, nous ne comprenons rien. Classique, nous montrons les DS-2019 + Visa. Celui-ci nous réclame le formulaire I-20, allez savoir pourquoi. Nous ne possédons pas ce formulaire bien entendu, étant donné que nous sommes stagiaires aux USA et non étudiants au sein d'une université, et que notre formulaire DS-2019 correspond à la pièce justificative de notre statut.

Bref, "ne nous gonfle pas" que je me dis, nous nous justifions : "Nous allons à Montréal pour le Festival de Jazz, nous sommes stagiaires aux USA, nous profitons du weekend de 4 jours pour nous rendre au Canada... Blablabla", réponse "Bon weekend". Après quelques heures de route, on finirait presque par perdre son sang froid. Une bonne chose de passée que cette douane. Attendons nous au pire pour le retour...
Entre temps, j'apprends qu'il faut arriver avant 14h à Montréal à l'appartement pour récupérer les clés... Je regarde ma montre, midi 15 environ, ça devrait le faire.

Surprise, le GPS du collègue commence à délirer littéralement. Nous roulons dans un champ si je suis ses indications, puis dans un lac maintenant... Pourtant, si je ne m'abuse, je vois bien une route devant nous, des voitures, des motards. Compris, le fameux GPS d'Adrien ne dispose que des grands axes du Canada.
Qu'à cela ne tienne, comment faisaient les anciens dans le temps (et les "moins anciens")? Coup de fil à la collègue, une bonne mémoire et après quelques rues, nous arrivons avenue des érables, rue parallèle au Boulevard Saint Joseph et perpendiculaire a la rue Masson. Charmante rue à sens unique bordée d'arbres et de plaisantes maisons accolées.

  • Arrivee a Montréal :

14h, nous sommes donc arrivés à destination. Cependant, pas de répit, 14h30 nous devons (Anne laure commence sa journée de travail) quitter l’appartement…

Direction l’arrêt de bus, 10mn de trajet et nous voici à la station de métro la plus proche. Achat $17 d’une carte Bus + Métro 3 jours tout compris. Nous nous arrêtons à Berri Uqam, l’une des plus grandes stations de métro de Montréal où se croisent plusieurs lignes. Quelques éclats de rire nerveux à chaque conversation canadienne/québécoise échangée. Les accents sont littéralement hilarants et certains mots employés parviennent même à nous choquer.

14h30, nous irons dans un restaurant « semi-gastronomique » où nous aurons plaisir à déguster de la nourriture saine, raffinée et sans abus de matière grasse dira-t-on. Une bonne andouillette dodue pour Adrien, et un ½ poulet au citron pour moi. ½ L de Chardonnay pour accompagner le tout. Quant à l’appetizer, je ne m’en souviens plus…

Ce jour là, jeudi, rien de transcendant dans nos visites, nous marchons beaucoup, découvrons l’atmosphère sympathique qui se dégage des rues de Montréal. Atmosphère incomparable à Toronto, où force est de constater que Montréal se détache nettement des USA avec son charme si particulier.

Fait marquant, nous déambulerons dans la ville souterraine où boutiques et magasins de toutes sortes pullulent. Cette seconde ville est immense, regorge d’allées et accueille tous les jours de nombreux citoyens furtifs ou non.

  • Voici quelques clichés retenus durant cette journée :

DSC_0570_copie
Une église proche du boulevard Saint Joseph

DSC_0583_copie
Une église proche du boulevard Saint Joseph

DSC_0575
Les boites aux lettres Canadiennes

DSC_0577_copie
"Cul de sac"

DSC_0574_copie
Des escaliers très typiques

DSC_0580
Vue de l'appartement d'Anne Laure

DSC_0744
Des escaliers refaits à neuf

DSC_0745
Des escaliers refaits à neuf

DSC_0746
Banlieue typique de Montréal

DSC_0748
Un parc bien vide
...

DSC_0752
Lise et Annie vendent leur maison
Avis aux intéressés

DSC_0753

Sans_titre_6
Quelques pièces étonnantes sur le trottoir

  • Soiree en bar/boite :

Fin de journée, nous rejoindrons Anne laure et Olivier, son compagnon, pour un début de soirée sur l’avenue très animée au sein d’un bar lounge très typique. Nous terminerons la nuit au Thursday, bar discothèque très connu pour sa piste tournante (assez kitch soulignons le) et par son ambiance festive à souhait.
Soirée fort sympathique où nous découvrirons à quel point les canadiens sont affamés ! L’anecdote de la soirée ? Je dirai les doux sourires insistant lancés par un asiatique auprès d’Adrien. Le charme de ce dernier n’a visiblement pas laissé indifférent ce monsieur particulièrement tenace ! (Pour information, n’étant pas sur la piste à ce moment, ce fut un moment assez comique à voir les deux compères avancer sur la piste tournante, se faufilant (l’un fuyant, l’autre essayant de l’approcher) entre les « clubbers » tel les éternels pressés sur les escalators).

5h30, l’heure de fermer les yeux, journée fatigante mais on ne peut plus appréciable.

La suite du séjour sera en ligne d'ici quelques jours, peu de temps disponible ces temps ci avec l'arrivée de ma chére et tendre.

Posté par WilliamB à 02:48:00 - Montréal (QC) - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

  • C slààà !!!

    Bonne conclusion ! Nous on attend 4 jours pour avoir notre lecture préférée et on apprend qu'on nous laisse momentanément tomber parce qu'on a "d'autres chats" à fouetter (?...) que nous ???
    Ben zut alors, c'est pourtant bien allèchant ce début de découverte du Canada dont on est nombreux à rêver.

    Posté par Tata hiii, lundi 14 juillet 2008 à 18:44:08
  • Rejoins précédent commentaire, excuse non valable. On veut la suite, on veut la suite !!!!!
    P S : Ceci dit on comprend l'excuse quand même.

    Posté par CLAUDINE, mardi 15 juillet 2008 à 16:41:22

Poster un commentaire